Flux RSS PHENIXPHENIX INNOVATION sur ViadeoProfil Google+Présent sur Linkedin
»Informations externes»A Paris-Saclay, les derniers irréductibles

A Paris-Saclay, les derniers irréductibles

«  Partir, c’est mourir un peu », regrettait il y a plus d’un siècle le poète Edmond Haraucourt. Un précepte que les étudiants qui doivent rejoindre le plateau de Saclay s’approprient sur fond de contestation. C’est la version école d’ingénieurs d’Astérix le Gaulois, qui, album après […] Lire l’article … Lire la suite

Source: A Paris-Saclay, les derniers irréductibles